Se former pour devenir Aide-Soignant | 05 56 24 93 01

Programme pégagogique

de la formation complète

La formation conduisant au Diplôme d’Etat d’Aide-Soignant comprend des périodes d’enseignement théorique et pratique à l'IFAS (22 semaines soit 770 heures), et des stages cliniques (22 semaines soit 770 heures). Le cursus complet de formation comprend blocs de compétences composés de 10 modules :

BLOC 1 : Accompagnement et soins de la personne dans les activités de sa vie quotidienne et de sa vie sociale

BLOC 2 : Evaluation de l’état clinique et mise en oeuvre de soins adaptés en collaboration 

BLOC 3 : Information et accompagnement des personnes et de leur entourage, des professionnels et des apprenants

BLOC 4 : Entretien de l'environnement immédiat de la personne et des matériels liés aux activités en tenant compte du lieu et des situations d'intervention

BLOC 5 : Travail en équipe pluri-professionnelle et traitement des informations liées aux activités de soins, à la qualité/gestion des risques

  • L’enseignement en stage comprend 4 périodes de stages. Ils sont organisés par l’Institut de Formation et réalisés en milieu professionnel (secteur sanitaire, social ou médico-social), en établissements (hôpitaux, cliniques, centres de soins et de réadaptation, EHPAD, maisons de retraite, Foyers d'accueil, Maisons spécialisées) ou à domicile. Sur l'ensemble des stages, un stage dans une structure d'accueil pour personnes âgées ET un stage dans une strucutre d'accueil pour handicapés (physiques ou psychiques) sont obligatoires. Une voiture est recommandée pour les déplacements.
                                                                                                                                                                                                                                                                 
    BLOCS MODULES  STAGES
    1/Accompagnement et soins de la personne dans les activités de sa vie quotidienne et de sa vie sociale

    1/ Accompagnement d'une personne dans les activités de sa vie quotidienne et de sa vie sociale (147 h)

    2/ Repérage et prévention des siutations à risque (21 h)

    Quatre périodes:

    - période A = 5 semaines

    - période B = 5 semaines

    - période C = 5 semaines

    - période D = 7 semaines     

    2/Evaluation de l’état clinique et mise en oeuvre de soins adaptés en collaboration 

    3/ Evaluation de l'état clinique d'une personne (77 h)

    4/ Mise en oeuvre des soins adaptés, évaluation et réajustement (182 h)

    5/ Accompagnement de la mobilité de la personne aidée (35 h)

    3/Information et accompagnement des personnes et de leur entourage, des professionnels et des apprenants

    6/ Relation et communication avec les personnes et leur entourage (70 h)

    7/ Accompagnement des personnes en formation et communication avec les pairs (21 h)

    4/Entretien de l'environnement immédiat de la personne et des matériels liés aux activités en tenant compte du lieu et des situations d'intervention 8/ Entretien des locaux et des matériels, et prévention des risques associés (35 h)
    5/Travail en équipe pluri-professionnelle et traitement des informations liées aux activités de soins, à la qualité/gestion des risques

    9/ Traitement des informations (35 h)

    10/ Travail en équipe pluri-professionnelle, qualité et gestion des risques (70 h)

       

Obtention du diplôme

Le diplôme s’acquiert par le suivi de l’intégralité de la formation et la validation de tous les blocs de compétences. L’évaluation des compétences acquises par l’élève est effectuée tout au long de sa formation théorique, pratique et en mileiu professionnel. L’élève qui a validé tous les modules et toutes les compétences se voit attribuer le Diplôme d’Etat d’Aide-Soignant (DEAS) par la Direction Régionale de la Jeunesse, de la Santé et de la Cohésion Sociale (DRDJSCS). La publication des résultats a lieu au mois de décembre.

En cas d'échec

L'élève qui ne remplit pas les conditions de validation à l'issue des épreuves de rattrapage dispose d'un délai de 5 ans après validation du jury pour valider le ou les modules auxquels il a échoué. (Article 23 de l'Arrêté du 22 octobre 2005 modifié)